Les projets déjà en place ou passés de l'association Les canuts des canits

Le Gypsy Lyon Festival

Invitation au voyage

Le Gypsy Lyon fut un évènement festif en plein coeur de la Croix-rousse, dont la première édition à été orchestré pour le centennaire de Django Reinhardt. Une semaine de folie du 18 au 23 mai 2010 dans divers lieux hauts en émotions.

Tchavolo Schmitt

La programmation à donc été faite autour du Jazz Manouche, avec comme invité principal, un des grands héritiers de Django, j'ai nommé Tchavolo Schmitt. Nous n'oublions pas bien sûr les nombreux artistes qui ont répondu présents à cet évènement comme "les doigts de l'homme", "Laurent Courtois", "Djoukil", "l'appel du 5", "nuages de swing", "la compagnie Audigane", "Marie-Christine Brambilla, "Sinti swing", "Unicum Orchestra", "Trio pas la peine", "minor sing", "Miguel Haler","agua lemon".

Le public est venu nombreux pour assister aux concerts (plus de 3000 personnes).

Merci à vous et rendez vous l'année prochaine pour la 2° édition.

Pour découvrir le site dédié au festival: Gypsy Lyon Festival.

Les cafés chantants

On connait la chanson

Le principe des cafés chantants, est d'organiser une fois par mois des soirées en chansons, autour d'un verre ou de plusieurs...

Nous arrivons avec plusieurs cahiers de chant, que nous essayons de varier régulièrement. Ensuite le public choisit les chansons qu'ils ont envie de chanter, fredonner ou s'égosiller à pleins poumons et c'est partit.

Jean-christophe chantant

Accompagné d'une guitare et parfois d'autres instruments (accordéon, violon, petites cuillères et parfois même des casserolles), ces soirées se veulent festives et conviviales. Tout le monde est bienvenu à ces soirées, même ceux qui chantent faux ou sous leur douche. Idem pour les musiciens, même débutants, le but est de se faire plaisir et de s'amuser. Donc même si vous ne connaissez qu'un morceau, venez le jouer en public. Nous sommes juste là pour passer un bon moment tous ensemble en chanson et sans aucune prétention.

Nous pouvons organiser ces soirées dans des bars, des restaurants ou tout autre lieu se prêtant à ce genre de manifestation (place, jardin, ...).

Donc n'hésitez pas à nous contacter: contact.

Pour finir, comme disait un certain Michel:

"C'est toujours plus agréable de se faire traiter de ... en chanson"

La fête des lumières-

L'histoire du 8 décembre est intimement liée à l'histoire religieuse lyonnaise.

En 1850, les autorités religieuses lancent un concours pour la réalisation d’une statue, envisagée comme un signal religieux au sommet de la colline de Fourvière. Un an plus tard, ce concours est remporté par le sculpteur lyonnais Fabisch, et la date du 8 septembre 1852 est choisie pour son inauguration.

Mais au mois d’août, la Saône sort de son lit et envahit le chantier où la statue doit être réalisée. L’inauguration est donc reportée au 8 décembre, fête de l’immaculée conception. Le jour même, les journaux annoncent le programme de la soirée et toute la ville se prépare pour l’événement. Quelques uns prévoient même d’illuminer les façades de leurs habitations à l’aide de bougies. Mais le mauvais temps va à nouveau contrarier les réjouissances, contraignant les autorités religieuses à remettre l’inauguration au 12 décembre. Malgré ce contrordre, l’enthousiasme des Lyonnais ne fut pas éteint.

Dès 18h, les premières fenêtres s’allument, et à 20h, la ville entière est illuminée. Une grande partie de la population descend dans la rue, joyeuse et attendrie, s’étonnant de ce geste spontané et communicatif. Les autorités religieuses suivent le mouvement et la chapelle de Fourvière apparaît alors dans la nuit.

Ce soir là, une véritable fête est née ! Chaque année désormais, le 8 décembre, les Lyonnais déposent des lumignons à leurs fenêtres et se retrouvent pour déambuler dans les rues de la ville.

Projet artistique 2008.

Prenez place sur les gradins de pierre de l’amphithéâtre et laissez-vous emporter par les clameurs d’un spectacle haut en couleur. Immersion dans un péplum à l’époque de Lugdunum ; la magie opère grâce aux exubérances lumineuses du plasticien luminariste et aux interventions captivantes du poète, musicien et photographe aveugle.

cube de lumière

Ce projet imaginé et réalisé par Claude Couffin, Jean-Michel Pancrace et Pascal Nottoli, met en scène plusieurs spectacles, mélangeant lumière, musique, danse. Le tout sur trois soirs de suite, autour du personnage principal « Jean Michel Pancrace » poête et musicien non voyant. Un artiste non voyant au cœur du festival des lumières de Lyon !!! Comment il ressent les couleurs, les formes, comment à travers sa musique, ses photos, ses textes, il arrive à nous faire partager sa vie, le tout en couleur, grâce à la créativité de l’artiste plasticien luminariste « Claude Couffin ». L’idée était trop belle pour ne pas participer à ce projet.

C’est pourquoi, lorsque Claude Couffin nous a demandé si notre association pouvait donner un coup de main pour la logistique pendant le festival, nous avons répondu OUI. D’avoir pu investir l’amphithéâtre des trois Gaules pendant 3 soirs, fut un moment magique, malgré le froid et même la pluie.

Merci Claude et surtout merci Jean-Michel.

Fête de la musique-

Jazz sous les platanes

Le 21 juin 2009, se déroulait place Bertone dans le 4eme arrondissement de Lyon, le festival « JAZZ SOUS LES PLATANES ». Pas moins de six formations étaient présentes, venues d’horizons différents (Jazz, Blues, Jazz Manouche);

Sophie des Blues tempo

Cet évènement a vu le jour grâce à l’initiative de l’association « les 101 marches et plus », qui nous ont proposés de les aider dans l’organisation et le déroulement de cette manifestation. Toute l’équipe des canuts etait présente lors de cet évènement. C’est grâce à cette rencontre entre ses deux associations, que de nouveaux projets ont vu, et verrons le jour par la suite.

Noms des groupes présents sur le Festival:

Fête des voisins-

La fête des voisins ou immeuble en fête

C'est l'occasion de rencontrer ses voisins d'immeubles, ou de quartiers, pour développer la convivialité et ainsi rompre l’anonymat et l’isolement qui règnent souvent dans nos villes.apéro des voisins Connaitre ses voisins permet de mieux vivre ensemble.

Lors de notre 2eme édition, une centaine de voisins étaient présents place Bertone, dans le 4eme arrondissement de Lyon, les mains pleines de bouteilles et de délicieux mets à savourer. Malgré quelques gouttes de pluie, cela ne nous à pas empeché de boire l’apéro, tout en écoutant les rythmes Blues rock de « Blues tempo », rejoint un peu plus tard par Eric Prost au saxophone.

Pour finir cette soirée, le groupe « Unicum Orchestra », tout droit sortit d’un film de kusturica, a mis le feu à la place, en faisant danser le public sur des airs tsiganes et Klezmer. Alors rendez vous encore plus nombreux pour la prochaine édition.